Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 12:33

Depuis la création d'Energies Santé Formation Normandie, nous nous sommes attelés à ce projet de filière électrique à Tamatave. En effet par notre expérience passée, nous avions pu constater un déficit important en électriciens à Madagascar et en particulier à Tamatave. C'est avec le concours de la région Haute Normandie que nous avons pu mettre en oeuvre un projet visant à démarrer une formation de niveau CAP Electricité au Centre Culturel et Social de Tamatave afin de former en deux ans une quinzaine d'électriciens. Nous prévoyons ce démarrage en septembre 2011, aussi notre Président  Henri Deschamps et notre Secrétaire Alain Lefèvre sont actuellement sur place pour l'embauche des enseignants et voici un extrait d'un mail que je viens de réceptionner  :

 

...Juste un petit mot car ma fenêtre internet risque de se fermer d'un instant à,l'autre Ici nous avons bien avancé sur le projet , les deux formateurs sont trouvé et nos amis du CCS commencent à y croire.

Nous allons demain , voir un Centre de santé de base et lorsque la direction régionale de la santé nous a sollicité , nous avons bien pensé à toi...

 

Pour ce qui est de la filière électrique, c'est un excellent début, nous allons pouvoir assurer la formation du professeur principal qui doit venir en France pour aquérir les connaissances nécessaires auprès du CFA d'Evreux qui nous aide dans cette démarche. Pour ce qui est du Centre de Soin de Base (CSB), c'est un peu l'âme de nos actions à Madagascar  puisqu'après la remise à niveau et l'extension des réseaux électriques et téléphoniques de l'hôpital de Fianarantsoa, nous avons continué cette action en faveur des lieux de santé en équipant plusieurs CSB avec matériel photovoltaïque afin d'assurer un minimum de confort pour les médecins, infirmiers et malades. De nouvelles batailles, toutes pacifiques celles-là, restent à mener...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by energies santé formation
commenter cet article

commentaires